Optique

Principes

Donnez de la valeur « nôtre »

Innovation sur la tradition

La fidélité aux racines

La culture, l’histoire et les traditions doivent devenir des sources de richesse pour les communautés locales, des actifs immatériels qui inspirent et encouragent le travail des artistes, des artisans et des entrepreneurs, et être aussi une source de plaisir pour tout le monde. Une des grandes caractéristiquesdes artistes de la saga Zuloaga est de s’être inspirée des diverses traditions artistique pour produire des œuvres d’art originales et de haute qualité.

La famille Zuloaga vit toujours et reste impliquée dans les affaires des lieux au quels ses membresont été  liés historiquement, répartissant leur travail et leur vie depuis plus de deux siècles entre Guipuzkoa, Ségovie et Madrid.

Excellence

Éthique solidaire

Dès le début du XIXe siècle les Zuloaga ont réinterprété les esthétiquesdu monde pour les utiliser dans les arts décoratifs, ils ont développé de nouveaux modèles ainsi que des solutions techniques. Eusebio Zuloaga inscrivit le brevet n ° 80 dans l’histoire de l’Espagne et fut le premier Espagnol qui  remporta un prix international (Exposition universelle de Londres, 1851). Sa femme (et nièce) Ramona Boneta Zuloaga a été une pionnière dans l’art de la galvanoplastie (impression d’images sur les métaux). Les Zuloaga ont gagné plus de cinquante prix nationaux et internationaux et furent  décorés par les gouvernements de six pays d´Europe. Depuis leurs fonctions publiques dans les municipalités deEibar, Madrid ou Ségovie, trois Zuloaga artistes ont participé à la fonction publique, certains furent destitués pour mettre leurs principes humanitaires par-dessus les instructions de leurs supérieurs. Antonio Zuloaga et sa mère, Valentina DETHOMAS, eurent une certaine  activité humanitaire durant la Seconde Guerre mondiale en aidant les personnes persécutées; Antonio en 1943 a participé aux négociations entre l’Espagne et les Alliés pour le passage de la non belligérance amicale de l’Espagne avec l´axe à la neutralité.

Mécénat

Coopération

Les membres de la famille Zuloaga ont été des collectionneurs depuis le début du XIXe siècle. Ignacio Zuloaga a été pionnier dans la remise en valeur des peintres El Greco et Francisco de Goya. Les différentes générations ont restauré des ruines historiques et ont développé leurs propres collections.

Les Zuloaga ne peuvent être compris sans leurs cercles d’amis, qui furentpartie importante de leur succès, puis qu´ils ont toujours cherché à apprendre, travailler et jouir de ceux qui étaient les meilleurs. Ainsi, la Fondations’applique à communiquer l’importance de la collaboration et les effets des milieux créatifs (génération de 98 et 14) dans lequel certains d´euxétaient impliqués. La maison de Santiago Etxea était un lieu de réunion dela crème de l’art et de l’intellectualité internationale entre 1914 et 1936.